Dijon Métropole

Tout savoir sur Dijon Métropole

L’élaboration du PLUi-HD est l’aboutissement d’une longue histoire de coopération entre les 24 communes qui composent aujourd’hui Dijon Métropole.

GRDJ-A3-75000-RVB-1-1200x961

La coopération intercommunale est le fruitd’une démarche ancienne sur l’agglomération dijonnaise. Rassemblé autour d’un noyau dur de 16 communes, le territoire compte dès 1976 parmi les premiers Districts de France et partage des compétences importantes de gestion du quotidien (transports urbains, collecte des déchets, service incendie et secours).

Depuis cette date, la coopération intercommunale n’a cessé de se renforcer avec le passage en 2000 en communauté d’agglomération, la formalisation d’une identité commune autour de la ville historique en adoptant en 2004 la dénomination de «Grand Dijon» et l’extension des compétences vers des sujets stratégiques de développement territorial comme l’économie et l’habitat.

En apportant des réponses concrètes à l’échelle des territoires et en portant progressivement des projets de plus grande envergure, dans le domaine des équipements à fort rayonnement comme le Zénith, la piscine olympique, le musée des Beaux-Arts en cours de rénovation, de l’innovation agro-alimentaire avec «Vitagora» ou encore du cadre de vie avec le développement du tramway, le «Grand Dijon», devenu Communauté urbaine en 2015, a fédéré autour de la ville centre un territoire fort de 24 communes.

Cette structuration progressive de l’agglomération a su donner au Grand Dijon, passé en Métropole par décret du 25 avril 2017, une cohérence et une unité d’action propre à défendre le territoire sur de grands dossiers comme le TGV ou la double reconnaissance Unesco avec le repas gastronomiques des Français lié au projet de Cité internationale de la gastronomie et du vin et les Climats du vignoble de Bourgogne.

Pour en savoir plus : Grand Dijon, du district à la communauté urbaine

Histoire de l’intercommunalité, compétences du Grand Dijon, grands projets et regards des 24 maires de l’agglomération. Document édité à 140 000 exemplaires en octobre 2014 et distribué à l’ensemble des habitants du Grand Dijon.

QUELQUES CHIFFRES CLÉS

1_chiffres-cles_dijon_livre-01-1024x211

chiffres-cles_dijon_HD-02-1024x211

chiffres-cles_dijon_HD-03-1024x211

DIJON CAPITALE RÉGIONALE

En affirmant son rôle de capitale régionale de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté, Dijon Métropole franchit une nouvelle étape de son développement

Un projet de territoire

Pour accompagner cette évolution et conforter le positionnement capital de Dijon Métropole, les élus ont travaillé à l’écriture d’un projet de territoire.

Ce projet s’articule autour detrois objectifs majeurs pour les prochaines années :

  • Construire un développement global – économique, démographique, urbanistique, culturel et soutenable sur le plan social et environnemental
  • Faire rayonner la métropole dijonnaise pour attirer des touristes internationaux, des entrepreneurs, des étudiants, de nouveaux actifs…
  • Dialoguer avec les habitants, les acteurs économiques, les partenaires nationaux et régionaux, les grandes villes limitrophes pour trouver les bonnes réponsesaux problèmes et travailler étroitement avec les communes membresdu territoire

Pour atteindre cette tripleambitions, le projet de territoire s’articule autour desept piliers de l’action communautaire :

  • Soutenir la croissance démographique par une création diversifiée de logements.
  • Fortifier l’économie dans les domaines d’activités où les entreprises sont reconnues: agro-alimentaire et le vin, la santé, économie verte autour des énergies renouvelables
  • Développer l’économie numérique en déployant la fibre optique et en soutenant les start-ups.
  • Faire du tourisme international un élément important du développement économique
  • Réussir la transition écologique en développant les énergies renouvelables, en rénovant les logements, en protégeant les espaces agricoles et naturels, en économisant l’eau et en améliorant la qualité de l’air par plus de déplacements en transports en commun, à vélo et à pied.

  • Favoriser les nouvelles mobilités par l’amélioration continue du réseau de transports urbains DIVIA, plus de complémentarité des modes de transports entre le train, les bus, le tramway et le vélo, en accompagnant les nouvelles pratiques comme le covoiturage
  • Mettre en œuvre le bien vivre ensemble dans la métropole dijonnaise: favoriser la mixité sociale et la cohésion autour de la culture, le sport, les loisirs, assurer l’association et l’implication des habitants, conforter les mobilités…

Pour permettre au territoire de mener à bien ce projet et aider à la réalisation de ces actions, Dijon Métropole élabore aujourd’hui le PLUi-HD.

Dijon-Darcy-tram-3-300x200

LA MÉTROPOLE

Devenue l’une des 13 capitales régionales françaises, Dijon Métropole est entrée dans le cercle des métropoles, le 25 avril 2017. Une nouvelle étape dans l’histoire qui fédère ses 24 communes et près de 260 000 habitants.

Pagedecouv_PDT_GrandDijon

Pour accompagner la mutation de ce territoire et évoluer sur le plan institutionnel, en passant de district en communauté d’agglomération, de communauté d’agglomération en communauté urbaine puis en métropole, il a fallu franchir avec détermination les étapes de la mutualisation et du travail commun, intégrant de nouvelles compétences et donnant réalité, dans le dialogue, à une ambition partagée par les 24 communes de Dijon Métropole, dans l’intérêt de ses habitants. Aujourd’hui, un nouveau seuil est atteint. En devenant Métropole, il s’agit pour la collectivité non seulement de poursuivre cette mutualisation, mais, comme un aboutissement logique, de se tourner désormais davantage vers ses partenaires institutionnels, le Département, la Région, l’État et l’Europe, et d’affirmer sa capacité à exercer des compétences en complète et pleine responsabilité.
Un seul exemple : en matière de logement, rassembler au sein de la collectivité le plein exercice de la compétence « aides à la pierre » et du Fonds de solidarité logement relève d’une logique assumée. Lorsque la contrainte financière est plus importante, évoluer, plus encore, est une nécessité. Mais c’est aussi une chance. Dans un environnement en mouvement, souvent source d’inquiétudes pour les concitoyens, le devoir de la collectivité est d’aller de l’avant et d’élaborer des réponses. Vers une nouvelle gouvernance pour Dijon Métropole et ses 24 communes.

Pour en savoir plus : lire ici.