RETOUR Votre cadre de vie

Selon vous, quels sont les savoir-faire et les activités économiques dynamiques du territoire ?

6 contributions 0

Débat terminé
evelynenour
19 octobre 2016 -14H59
Nous savons faire de la bonne cuisine et cultiver la vigne, nous devrions davantage faire encore mieux avec les producteurs locaux et les aider pour développer leurs activités sans pesticides, insecticides et autres "douceurs" du même genre !
0
Tulipe21
21 octobre 2016 -17H34
Il est évident que tout ce tourne autour de la gastronomie à été particulièrement favorisé ces dernières années, nous oublions les industries sinistrées(pharmacie, métallurgie......) La recherche à pris la relève dans d'autres domaine(santé, médecine..) Le tertiaire à sa place . Une dose de production serais la bien venue(pour assurer la mixité)
0
28 novembre 2016 -18H07
il ne faut pas oublier la place de la culture dans la ville d'aujourd'hui et demain. Des structures adaptées aux diverses formes de spectacles doivent être pensées en intégration avec les quartiers et les associations qui produisent ou diffusent des spectacles pour tout public. Notamment le spectacle vivant doit être favorisé pour (re)donner de l'attractivité à notre territoire. Aujourd'hui chaque commune construit ou veut construire sac salle plus ou moins polyvalente. Ceci se traduit par une grande dispersion des deniers publics. Certes il y a des salles de prestige comme l'auditorium ou le Grand Théâtre, mais la programmation induite est trop restreinte et ne rencontre pas un public populaire. Dans le même temps il n'y a pas ou plus de salle correcte pour le théâtre à Dijon. Soit les salles ont des jauges trop petites soit elles ne sont plus en état de recevoir dignement public et compagnies de spectacle. Exemple la salle des Feuillants qui fait fuir les amateurs de théâtre en raison de l'inconfort de cette salle. De même certains spectacles ne peuvent se monter qu'à Besançon faute de plateau suffisamment vaste et équipé.
0
28 novembre 2016 -18H13
la ville de demain doit faire une grande place aux entreprises : start-up, TPE, PME et ETI. pour ce faire le bassin d'emploi doit être rendu attractif avec des zones d'implantation équipées, des centres de formation adaptés au besoin, (exemple des clusters mexicains), des zones d'habitation proches des lieux de travail (pour ne pas passer saviez dans les transports) et agréables à vivre (esthétiques, dans un cadre plaisant, avec des commerces et des écoles à proximité, etc...), des activités culturelles et associatives ayant les moyens de s'épanouir. Ce dernier aspect est primordial pour attirer les talents.
0
D'ACCORD
23 février 2017 -10H48
Avez vous remarqué que les centres de ville deviennent des lieux sans activités ( cf tous ces commerces qui ont du mal à durer ) Il faut aider les TPE à s'y installer (avec des possibilités de stationnements adaptés; les transports en commun ne sont pas tout, les quartiers sans tram sont nombreux et les lignes de bus doivent être ajustées à certains quartiers mal desservis)
0
AUTRE AVIS
29 novembre 2016 -18H22
Le nec plus serait d'avoir les zones résidentielles intégrées aux zones industrielles .Bilan carbone transports circuits courts que du positif.
0

Mes Outils de débat

Afficher en premier